Des outils juridiques et des actions concrètes pour (r)établir la justice et préserver la vie sous toutes ses formes

Search
Close this search box.

Pourquoi voulons-nous être ONEST ?

L’Organisation nationale Éthique Santé et Transparence (ONEST) a pour but la préservation de la vie sous toutes ses formes, humaine, animale et végétale.

L’intervention en tout temps et en tous lieux et de manière libre sur tous les champs impliquant la défense, la protection, la sensibilisation, l’éducation, l’édition, la formation, la recherche, la promotion de toutes formes d’actions, de colloques et d’événements permettant des avancées et des améliorations :

  • de la vie sociale et économique,
  • de la santé humaine dans le respect des droits des patients et des droits et devoirs des praticiens,
  • des droits et principes humains,
  • pour le respect du vivant,
  • pour le respect des principes fondamentaux de la philosophie morale et politique constitutifs de la civilisation.

Par respect des principes des droits humains, nous entendons le droit au respect de l’intégrité du corps humain, du psychisme et de la dignité humaine, la protection des droits de l’enfant et des personnes vulnérables, la lutte contre les atteintes à l’humanité (crimes contre l’humanité et atteinte à l’espèce humaine) et l’application des principes d’éthique et de moralité.

L’association a notamment pour mission :

  • De soutenir une réelle protection de l’enfance dans tous les domaines, notamment la prévention des risques, la consolidation du bien-être psychique et physique de l’enfant et le respect des principes de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant.
  • D’agir comme force de veille auprès des différentes instances nationales, européennes et internationales sur les sujets relatifs à l’objet de l’association;
  • D’agir comme force de veille sur les projets nationaux, européens et internationaux relatifs à l’objet de l’association, notamment concernant les programmes et agendas des Nations-Unies et de son institution spécialisée l’Organisation mondiale de la santé ;
  • De défendre en justice ces objectifs et développer en parallèle des instances citoyennes pour l’application de principes éthiques.
 

L’ONEST est portée par trois fondatrices, toutes trois bénévoles, évoluant dans les domaines du droit et de la santé :

  • Dr Laurence Kayser, docteur en médecine (PhD), chirurgie et accouchements, médecin spécialiste en gynécologie-obstétrique et chirurgien.
  • Dr Katja Sontag, docteur en droit, maître de conférence à l’Université.
  • Me Virginie de Araújo-Recchia, présidente de l’ONEST, avocat titulaire de masters (droit européen et international, droit commercial international et droit de l’exportation).

 

Comment l’ONEST a-t-elle entamé sa structuration ?

Suite au colloque concernant la dérive totalitaire sur les enfants, qui s’est tenu le 13 mai 2023 à Paris, des professionnels de la psychologie, de la médecine et du droit ont décidé de fonder ONEST afin de joindre leurs forces. https://onest-alternative.org/colloque-du-13-mai-2023/

Le collège d’experts avec lequel l’ONEST travaille est d’ores et déjà à l’initiative d’une pétition citoyenne, qui a récolté plus de 30 000 signatures depuis le 29 septembre 2023, sans le support des médias :
https://www.mesopinions.com/petition/enfants/alerte-protegeons-enfants-respect-integrite-psychique/217299

Ce même collège d’experts a également mis à disposition du public un courrier sous différents formats et transmis dernièrement une contribution collective auprès de la Délégation des Droits des Femmes et à l’Egalité du Conseil économique social et environnemental, qui a lancé un appel à contribution concernant l’Education à la vie affective, relationnelle et Sexuelle (EVARS), en vue de transmettre un avis au gouvernement à ce sujet.

Des livres sont également disponibles pour approfondir, comme ceux du Dr Brunod « Préserver l’innocence des enfants », du Dr Bilheran « L’imposture des droits sexuels » et celui co-écrit avec Mme Amandine Lafargue « Psychopathologie de la pédophilie » ou encore de Me de Araújo-Recchia « Protéger les mineurs de l’idéologie totalitaire « éducation sexuelle » et changement de moeurs.

Par ailleurs, le noyau de l’équipe juridique de l’ONEST a été en charge de nombreux dossiers de plaintes et procédures tout au long de la crise dite “covid” pour le compte de différents organismes et pour des personnes physiques. Cette équipe a acquis une excellente connaissance des problématiques rencontrées.

Les expertises de ces différentes équipes faisant partie de l’ONEST sont parfaitement complémentaires et permettent d’aboutir à une analyse fine, étayée et construite.

Cette composition permet d’élaborer des réponses potentiellement percutantes auprès des décideurs nationaux, européens et internationaux, actuels et à venir.

Notre but est de participer à la restauration et à la défense de l’ordre public (i.e. état sociétal idéal, caractérisé par le bon ordre, la sécurité, la salubrité, la tranquillité, la moralité publiques et la dignité de la personne humaine), à la mise à jour d’alternatives pour le bien commun, la poursuite d’un idéal de justice et le respect du développement de l’âme humaine et de son libre arbitre.

Pour une société soucieuse de préserver les principes éthiques et moraux de notre civilisation et de protéger les plus vulnérables, en priorité les enfants.

 L’ONEST est ouverte à tous, les résidents d’autres pays, notamment des pays francophones, peuvent bien entendu nous rejoindre.

Plusieurs actions sont en cours actuellement, nous vous invitons à visiter le site régulièrement et à vous abonner à la lettre d’informations.

Merci de votre confiance et de votre engagement !

Avec nos meilleurs sentiments,

Les fondatrices de l’ONEST

Partagez cet publication sur :

Logo du site

Espace en cours de construction…
mais vous pouvez nous soutenir en attendant

Logo du site
Logo du site