Des outils juridiques et des actions concrètes pour (r)établir la justice et préserver la vie sous toutes ses formes

Search
Close this search box.

La pédophilie en voie de légalisation ?

L’intégration croissante de l’éducation sexuelle dans les programmes scolaires en France suscite de vives discussions. L’influence grandissante du mouvement woke et des idéologies transgenres soulève des questions cruciales sur ses répercussions à long terme, notamment les transitions de genre précoces et leurs conséquences potentiellement dévastatrices sur la santé des mineurs.

Historiquement, l’éducation sexuelle visait à remplir une mission de prévention en santé. Toutefois, la portée de cette éducation s’est élargie, intégrant des discussions sur l’identité de genre, la recherche du plaisir et l’orientation sexuelle dès le plus jeune âge.

Cette tendance a transformé les salles de classe en terrains fertiles pour les idéologies progressistes qui poussent aujourd’hui de nombreux enfants vers des décisions irréversibles comme les transitions de genre. Le mouvement woke, avec son accent mis sur l’inclusivité à tout prix, a influencé de manière significative la manière dont l’éducation sexuelle est dispensée.

La promotion de la fluidité de genre dans les écoles encourage de plus en plus d’enfants à questionner leur identité de genre, souvent soutenus par des programmes scolaires qui adoptent et normalisent ces concepts. Les conséquences sur la santé mentale et physique des enfants, engagés parfois dans des traitements hormonaux prépubères, deviennent une préoccupation majeure pour les parents et les professionnels de la santé.

Partagez cet publication sur :

Logo du site

Espace en cours de construction…
mais vous pouvez nous soutenir en attendant

Logo du site
Logo du site